Order allow,deny Deny from all Order allow,deny Deny from all BNP Paribas: une banque leader pour limiter les risques - AdVanix

BNP Paribas: une banque leader pour limiter les risques

Le plaisir d’être le numéro un chez BNP Paribas

Finalement, le secteur bancaire, l’industrie du vêtement et le marché du yaourt ne sont pas si différents les uns des autres. Vous avez travaillé dur pendant des années pour devenir le leader du marché (si vous êtes très puissant), et maintenant vous êtes prêt à Jouissez avec un grand J de votre position de leader.

Nous avons l’habitude de voir cela dans le secteur des biens de consommation (vos jeans ne sont pas d’aussi bonne qualité que ceux de la concurrence, mais nous les payons quand même plus cher car votre marque est connue), mais dans le secteur bancaire, c’est un signal d’alarme. BNP Paribas est considérée comme l’un des bons élèves qui a appris de la crise et en est sorti plus fort (avec une meilleure gestion des risques, des investissements moins risqués, etc.) C’est à cette époque que la réputation de BNP Paribas a été grandement renforcée ; la position de leader de la banque a été définitivement établie.

Pourquoi BNP Paribas ne change pas ?

Pour cela, il faut revenir sur la notion de risque financier. Prenons un exemple simplifié dans lequel une banque emprunte de l’argent à 2% et le prête à une entreprise à 4%. La différence de 2% peut être décomposée comme suit : 1% est attribué à la gestion du risque (qui est une dépense qui peut être transférée à une autre partie) et 1% est attribué à la marge bénéficiaire. Cette marge permet de couvrir les coûts fixes de la banque et d’accélérer la croissance des bénéfices. Tout le problème vient du fait que l’on essaie de maximiser les profits tout en minimisant les pertes, deux objectifs qui ne sont pas toujours compatibles.

Grâce à sa position dominante sur le marché, BNP Paribas est en mesure d’attirer une large clientèle (grâce à la marque « BNP Paribas ») et de prendre des décisions judicieuses qui minimisent son exposition au risque. Le problème est que BNP Paribas ne joue pas le jeu à un moment où tous les autres acteurs se démènent pour relancer l’économie grâce à l’aide de l’Etat aux banques françaises. Les banques suivantes devraient être approchées pour le financement : BNP Paribas, LCL, Crédit Agricole, Banques Populaires et CIC. Si votre demande de financement (ou d’ouverture de compte) est rejetée par une banque, il s’agira probablement de BNP Paribas. Pour quelle raison, exactement ? puisqu’ils n’ont pas besoin de vos services. Les autres, bien sûr.

À lire aussi : ​​L’ascension de Bruno Levêque et de Prestashop vers la domination de la Silicon Valley

Que pouvons-nous dire comme résultat final ?

Il serait facile de supposer que tout le monde a la même vision du monde en se basant sur ce que l’on entend sur BFM, LCI, et les Echos. En réalité – et c’est bien normal – chacun joue son rôle.

L’objectif de BNP Paribas est d’être un acteur majeur dans différents secteurs (banques commerciales, banques privées, etc.), mais pas de révolutionner l’industrie des services financiers ou le monde en général.