Order allow,deny Deny from all Order allow,deny Deny from all La présidente de la Réserve fédérale des États-Unis, Janet Yellen - AdVanix

La présidente de la Réserve fédérale des États-Unis, Janet Yellen

Économiste américaine et professeur émérite, Janet Yellen est la première femme à diriger la Réserve fédérale. Examen de la vie et des politiques monétaires de celle qui est arrivée en tête de la liste 2015 des personnes les plus puissantes du monde établi par Bloomberg. Janet Yellen, née à Brooklyn (New York) en 1946, s’intéresse à l’économie depuis son enfance. En effet, ses parents ont vécu la Grande Dépression, la pire récession économique du XXe siècle, et elle a donc entendu de nombreuses histoires à ce sujet pendant toute son enfance. C’est à l’université Brown, en 1967, que Janet Yellen a obtenu sa licence. Elle est maintenant inscrite à Yale et prévoit d’y obtenir un diplôme en 1971. Une fois son doctorat obtenu, elle prévoit de passer de nombreuses années à travailler comme professeur assistant à Harvard. L’année 1980 marque le début de la carrière de Janet Yellen en tant que professeur de macroéconomie à l’université de Californie, à Berkeley. Au milieu des années 1990, Janet Yellen a quitté son poste d’enseignante à Berkeley pour rejoindre le conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale. À la demande de Bill Clinton, elle dirigera pendant deux ans le groupe consultatif économique de la Maison Blanche. Ensuite, de 2004 à 2010, Janet Yellen a été présidente de la Réserve fédérale de San Francisco et a fait partie du groupe d’économistes qui ont prédit la crise financière de 2008.

La nomination de Janet Yellen au conseil de la Réserve fédérale et le climat économique

Dans le but de relancer le marché immobilier et de stimuler l’emploi après la crise financière de 2008, Ben Bernanke, alors à la tête de la Réserve fédérale, a lancé un programme d’assouplissement quantitatif. Cette politique monétaire d' »assouplissement quantitatif », mise en œuvre par les banques centrales, vise à augmenter les liquidités dans l’économie locale. Pour la troisième fois, le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, a eu recours à l’assouplissement quantitatif (QE3) pour maintenir l’économie à flot et les taux d’intérêt bas. Janet Yellen a été nommée au poste de vice-présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale en 2010. Elle approuve la politique de Ben Bernanke consistant à utiliser l’autorité monétaire de la Réserve fédérale pour lutter contre le chômage.

A lire aussi: Faut-il plus de transparence sur nos salaires ?

Présidence de Janet Yellen à la Fed

Janet Yellen a été nommée à la présidence de la Fed par le président Obama en 2013. Le président a déclaré qu’elle était « exceptionnellement qualifiée » pour ce poste. Depuis la création de la Réserve fédérale en 1913, Janet Yell est la première femme à succéder à Ben Bernanke à sa présidence. Débutant son mandat en janvier 2014, Janet Yellen poursuivra la politique monétaire de Ben Bernanke en faisant de la robustesse du marché du travail la pièce maîtresse de son programme. Depuis qu’elle a pris les rênes de la Fed, Janet Yellen a assoupli la politique monétaire et diminué les injections de liquidités. Le magazine Forbes l’a classée comme la deuxième femme la plus puissante du monde en 2014, derrière Angela Merkel.

Diminution des salaires des hauts dirigeants

Les taux directeurs de la Fed sont maintenus à zéro depuis 2008, dans une fourchette de 0,25 % à 0 %, tandis que la banque centrale attend que les indicateurs économiques se rapprochent de ses objectifs de plein emploi et d’inflation d’environ 2 % par an. Un certain nombre de personnes ont spéculé sur le fait que la Fed relèverait ses taux d’intérêt en septembre 2015 ; toutefois, elles n’ont pas tenu compte de la crise économique en cours en Chine et des préoccupations économiques mondiales qui y sont associées. L’interview a eu lieu le mercredi 4 novembre 2015. La Réserve fédérale ayant précédemment laissé entendre qu’une annonce de hausse des taux pourrait intervenir dès le mois de décembre, cette audience a été suivie de près. Dans un discours prononcé à Cleveland le 3 juillet dernier, Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, a déclaré : « Sur la base de mes prévisions, je pense qu’il serait approprié d’augmenter les taux fédéraux et de commencer à normaliser la politique monétaire. »

Que réserve l’avenir de Janet Yellen ?

Sous les projecteurs aujourd’hui, des données américaines fiables, la Réserve fédérale et sa présidente, Janet Yellen. La Fed attendra probablement l’année prochaine pour relever ses taux d’intérêt si les données économiques du troisième trimestre aux États-Unis se détériorent. Janet Yellen, malgré ses tentatives de régulation du système financier mondial, sera-t-elle en mesure de respecter sa déclaration antérieure selon laquelle les taux d’intérêt augmenteront d’ici la fin de 2015 ?